Image
image
image
image


Introduction à Usenet et les newsgroups binaire



Recherche sur Excalibur


Qu'est-ce que le réseau Usenet ?
Définition du ce qu'est le réseaude partage Usenet

Usenet (également connu sous le nom Netnews) est un système en réseau de forums de discussions, inventé en 1979 et basé sur le protocole NNTP. Il a rapidement été rendu utilisable via Internet où il reste aujourd'hui en usage. Certains le trouvent moins simple d'emploi que les forums Web (apparus dans les années 2000) mais il a pour principaux avantages de permettre une lecture plus rapide (car moins personnalisée et perturbée visuellement) et de faciliter la réplication des articles sur les serveurs du monde entier. De nos jours, la plupart des nouveaux venus sur Internet découvrent et utilisent Usenet via un grabber ou un newsreader comme Xnews et Outlook Express.



Le fonctionnement du réseau Usenet
Le protocole du réseau departage

Usenet est un ensemble de protocoles servant à générer, stocker et récupérer des « articles » (des messages qui sont proches, dans leur structure, des courriels), et permet l'échange de ces articles entre les membres d'une communauté qui peut être répartie sur une zone potentiellement très étendue. Usenet est organisé autour du principe de groupes de discussion ou groupes de nouvelles (en anglais newsgroups), qui rassemblent chacun des articles (contributions) sur un sujet précis. Les sujets des groupes de discussion sont organisés selon une hiérarchie. Une fois connectés à un serveur informatique fournissant un service Usenet, les utilisateurs peuvent choisir les groupes mis à disposition par ce serveur auxquels ils désirent « s'abonner ». Pour chaque groupe auquel il est abonné, l'utilisateur peut alors voir tous les nouveaux articles mis à disposition sur ce groupe et tous les articles reçus par le serveur depuis un certain temps. Les anciens articles sont automatiquement effacés du serveur ; selon les serveurs, ce délai peut varier entre un mois et quelques jours. Toutefois, il existe des serveurs d'archivage, tels que Google Groups ou Gmane[2], qui permettent de consulter les anciens articles de certains groupes de discussion, présentés de la même façon que les archives de Liste de discussion.

Lorsqu'un utilisateur envoie un article sur un serveur Usenet, celui-ci le propage à tous les autres serveurs avec qui il a conclu des accords d'échange d'articles (feeding, littéralement, « alimentation »), et ainsi de suite. Chaque serveur conserve une copie de cet article, et peut ensuite le mettre à disposition des utilisateurs ayant accès à ce serveur.

Les utilisateurs emploient généralement un logiciel client appelé lecteur de nouvelles (parfois aussi appelé client de news, en référence au modèle client-serveur) pour lire et composer des articles Usenet. La plupart des clients de messagerie intègrent un module de lecture des articles Usenet plus ou moins complet.





L'origine de Usenet
Depuis quand ce protocole existe t-il ?

Usenet a été créé en 1979 bien avant l'arrivée d'internet par un groupe d'étudiants de Caroline du Nord : Tom Truscott, Jim Ellis, Denis Rockwell et Steve Daniel, de Dake, et Steve Bellovin, de Chapel Hill. Il est donc né après le courriel (1972) et après TCP/IP (1973), mais avant le DNS (1983) et bien avant le World Wide Web (1989). Le nom Usenet était une abréviation de Unix User Network ; on le considère aujourd'hui comme un nom propre.

Usenet, à l'origine indépendant, a rapidement été connecté à ARPAnet, le futur Internet. En pratique, aujourd'hui, la totalité du trafic Usenet passe par Internet. Mais certains utilisateurs se plaisent à rappeler que « Usenet n'est pas Internet » et pourrait exister sans.

En 1986, le protocole UUCP, utilisé à l'origine pour le transport des news, a été remplacé par NNTP, conçu spécialement. Dans les deux ans qui ont suivi, le Great Renaming, réorganisation des groupes pour faire face à la croissance et à l'internationalisation du réseau, a donné à Usenet sa structure d'ensemble actuelle.





L'organisation de Usenet
Comment fonctionne les groupes de discussion

Depuis cette époque, les groupes sont rangés selon divers critères dans une arborescence. Le nom d'un groupe est formé de plusieurs composantes, séparées par des points ; et chaque composante correspond à un niveau d'arborescence. Il se lit de gauche à droite : par exemple, fr.education.superieur est un groupe francophone, consacré à l'éducation, et plus particulièrement à l'enseignement supérieur. L'ensemble des groupes situés dans une même branche de l'arborescence, c'est-à-dire qui ont des premières composantes identiques, s'appelle une hiérarchie. On utilise souvent le symbole * pour désigner des caractères quelconques : ainsi, on écrit comp.* pour désigner l'ensemble des groupes de la hiérarchie comp.

Chaque serveur peut choisir de diffuser ou non pour ses utilisateurs, et de propager ou non à ses voisins, le contenu de chaque groupe. Le plus souvent, l'administrateur ne choisit pas les groupes un par un, mais sélectionne des hiérarchies entières.

Le cœur d'Usenet est le Big Eight ou Big8, formé des huit principales hiérarchies internationales : comp (ordinateurs), misc (divers), news (fonctionnement des newsgroups), rec (loisirs), sci (sciences), soc (société) et talk (débats), créées lors du Great Renaming, et humanities (lettres, sciences humaines), ajoutée par la suite. Le Big8, à l'exception parfois de la hiérarchie talk, est largement propagé. On y discute principalement mais pas uniquement en anglais.

Il existe deux autres hiérarchies internationales importantes, où les règles — assez strictes — de fonctionnement du Big8 sont assouplies. Sur biz.*, la publicité est autorisée. Sur alt.*, n'importe qui peut créer un groupe, et sur alt.binaries.* il est permis de publier des pièces jointes.

Il y a ensuite un certain nombre de hiérarchies « nationales » Certaines, comme la principale hiérarchie francophone Usenet-fr, correspondent en réalité à une langue et non pas à un pays. Les plus importantes sont presque aussi bien propagées que le Big8.

Enfin, on trouve un grand nombre de hiérarchies mineures, à la propagation assez aléatoire. Il peut s'agir de réseaux de discussion complets et indépendants, d'espaces de discussion mis en place par des entreprises... De nombreux serveurs offrent une hiérarchie locale « privée » qui est parfois propagée à l'extérieur. La hiérarchie microsoft.public.* en est un exemple connu.

Pour plus d'information WIKIPEDIA

De façon synthétique et simplificatrice, la définition la plus couramment acceptée de usenet est celle d'un ensemble de machines reliées à différents réseaux qui véhiculent des articles postés dans des groupes de discussion (newsgroups).
les articles véhiculés doivent respecter un format de diffusion standard (celui de la son-of-rfc 1036) acceptable par tous les réseaux. En effet, chaque réseau a ses particularités et ne transporte pas tous les groupes de discussions.
En ce sens, il ne faut pas confondre usenet et internet, ce dernier n'étant qu'un des réseaux participant au système.
humainement.

Par extension, Usenet est aussi la communauté des personnes qui lisent et écrivent des articles dans les groupes de discussions auxquels ils ont accès.
Vous trouverez sur ce site...

* Une liste des forum fr, avec leur déscription ainsi que leurs chartes.
* La Netiquette, premiers éléments : les "règles" essentielles à la communication sur Usenet
* Un lexique des termes courants...

Et d'un point de vue plus pratique :

* Que faire s'il n'y a aucun bon groupe fr où vous voulez poster.
* Que faire pour Améliorer Usenet ?
* Apprendre à communiquer sur Usenet
* Toutes les erreurs à ne pas faire, présenté de façon humoristique

Et enfin Usenet, d'un point de vue technique, les RFC spécfiques à Usenet :

* Le RFC 1036 : le format des messages circulant sur Usenet. (Traduction française.)
* Le Son-of-RFC 1036 : la version actuelle du format des articles circulant sur Usenet. (En anglais.)
* Le RFC 977 : Le protocole NNTP (Network News Transfert Protocol). (En anglais.)
* Le RFC 1855 : La Netiquette
* Le BBCU, Brevet du Bon Citoyen d'Usenet. (Traduction du GNSKA, en français.)

Newsgroup ou Groupe de discussion
A l'origine, forums thématiques régis par le principe de partage de savoir en vigueur sur Internet, du temps où seule une poignée de chercheurs y avait accès. Ce service, qui ne brasse que du texte, n’a rien d’affriolant. Mais le contenu est d’une telle densité qu’on trouvera à coup sûr des réponses de spécialiste aux questions qu’on peut se poser et ce, dans quelque domaine que ce soit. Peu connu du grand public, le réseau Usenet (contraction de “User’s Network“) qui fédère ces espaces de discussion thématique a connu, depuis son implémentation dans les années 79-80, une croissance exponentielle, au point de rassembler aujourd’hui des milliers de groupes ciblés. Ce système d’informations extrêmement hiérarchisé rassemble les internautes autour des centres d’intérêts les plus variés. Chaque newsgroup se subdivise en une multitude de sujet de conversations (ou “threads“) que chacun peut lancer librement et auxquels chacun peut contribuer en postant des messages. Il est nécessaire pour accéder à ce service de passer par le relais d’un serveur spécifique et de disposer d’un poste client compatible avec le protocole NNTP, par exemple Outlook de Microsoft.







image


image

image
image